No Game No Life

Répondre
Avatar du membre
Kaengel
F1 F1 F1 F1 F1 F1 F1
Messages : 3081
Enregistré le : 27 févr. 2010, 15:10
Portugal

No Game No Life

Message par Kaengel » 31 mai 2014, 17:53

No Game No Life


Image


Auteur : Kamiya Yuu
Genre : Fantasy, Drame, Comédie, Action, Ecchi
Format : 6 Volumes, en cours de parution
Date : Avril 2012 -
Traduction : Anglais > 3+ / 6 - En cours


Il existe une légende à propos d'un groupe de 4 joueurs invincibles sans nom. Leur personnages ne portant qu'un [] comme pseudonyme. La vérité sur ces joueurs n'a rien de glorieux ou d'impressionnants. Sora, un NEET de 18 ans. Sa petite soeur de 11 ans, Shiro, Hikikomori. Ils considèrent le monde comme n'étant qu'un jeu de merde jusqu'au jour où ils se font emportés par le dieu d'un autre monde vers un univers ou tout est contrôlé par les jeux. Pas de guerre, pas de vol. Absolument tout est contrôlé par des jeux entre les habitants.

Bienvenue dans le monde de Disboard ! Un monde où tous les conflits sont résolus par des jeux, la volonté divine ne permet pas de faire autrement. Les guerres, les vols, les violences. Tout cela est maintenant inexistant. Votre travail, vos possessions, vos familles, les dirigeants, les frontières. Tout est déterminé par des paris. Et aucune hésitation à parier du lourd ici.

ImageImage


16 espèces différentes. Dont l'Humanité. 16 espèces qui possèdent un rang montrant leur valeur que ce soit par leur puissance physique, leur magie, leur avancement technologique. Et l'humanité est 16ème. Les humains n'ont rien. Les humains ne sont rien. Survivants des anciennes guerres avant que le dieu de Disboard ne change les règles. Ils sont devenus stupides et naîfs. Incapable de voir la magie, incapable de douter des autres. La paix a rendu les humains moins dangereux qu'un papillon enragé. Si bien que leur territoire se réduit à presque plus rien, et sont au bord de la destruction à force de perdre leur paris.

Que se passe-t-il quand ces humains se retrouvent avec un nouveau Roi et une nouvelle Reine ? Deux nolifes obsédés par les jeux, une petite génie et un grand manipulateur qui n'hésitent pas à prendre les risques les plus insensés en visant toujours plus haut, pour conquérir toutes les espèces de Disboard, le monde entier pour défier Dieu ? Un sacré choc, un tremblement de terre.

Sora et Shiro sont des personnages qui sans être pourtant exceptionnel deviennent incroyablement divertissant quand on les jette au milieu de brebis rendues idiotes par la paix comme l'humanité du monde de Disboard. Sora et Shiro sont fourbes, pervers, n'hésitent pas à tricher pour remporter la victoire, n'hésitent pas à démolir psychologiquement un adversaire. Parce qu'ils sont prêts à tout pour remporter la victoire ils ne se laissent pas écraser par le poids de la pression car s'il le faut ils sacrifieront leur pays pour avancer vers leur objectif.

ImageImage


Et franchement c'est bon. Voir de quel façon Shiro et Sora sont capables d'user leur cerveau pour tout prévoir à l'avance afin de montrer qui est celui qui domine face à leur adversaire c'est quelque chose. Mais il est surtout important qu'ils soient là tous les deux.
Shiro et Sora sont invincibles ensembles. Débordant de confiance en eux, d'assurances. Ils n'hésitent devant rien.. Pris séparément nous n'avons qu'une pleurnicheuse incapable de se calmer et un lâche qui passera sa vie à s'excuser. C'est leur grande faiblesse. Ces deux nolifes rejetés par leur monde ne peuvent rien si l'autre n'est pas là pour le soutenir.

Certains plans mis en place sont parfois un peu too much dans le sens où ce qui est prévu à l'avance par le duo peut sembler impossible, néanmoins leur génie est appuyé à plusieurs reprise au cours des volumes. Les jeux peuvent prendre des proportions hallucinantes. Un simple jeu d'échec peut devenir une bataille remplie de héros, de trahison, de retournement de situations dignes de l'époque Sengoku. Un simple jeu de Shiratori peut conduire à des explosions de type supernova.

C'est la force des adversaire au dessus de l'Humanité. Les humains sont faibles. Les humains sont médiocres. Les autres espèces sont légitimement en droit de les considérer comme des vulgaires insectes doués uniquement de dont de la parole. Et c'est un défi parfait à relever pour Sora et Shiro qui ne se complaisent dans les jeux en tant que joueurs ultimes qu'au niveau maximum de difficulté. Commencer dans un état d'échec et mat, rien de tel que pour attiser leur intérêt.

ImageImage


La série se passe donc surtout à une échelle mettant en jeux l'avenir des pays, des continents, des espèces même. Le plan, c'est la conquête, pas faire la fête au village. Du coup quelques notions pour gérer et faire évoluer un pays dans le bon sens nous sont présentés au milieu des jeux mettant en balance des millions de vies.

No Game No Life est aussi une série mettant un fort accent sur l'humour. Le comportement de Shiro et Sora est juste trop hors norme à la base pour passer inaperçu, alors dans un monde où la plupart des humains sont aussi innocents que des nouveaux-nés autant le dire tout de suite que y'a de quoi se marrer.
Même la dimension ecchi de la série est bien utilisée, dans l'obsession de Shiro et Sora de faire toujours en sorte de rester dans des scènes qui sont "Tout public" ils vont même se servir de certaines humiliations pour pouvoir avancer dans leurs projets. Et ces deux tarés sont à la tête d'un pays. Le dernier espoir de l'humanité.

Kamiya Yuu qui était déjà au commande de Itsuka Tenma no Kuro Usagi nous offre ici une série qui sans avoir un contenu exceptionnel a le mérite d'être réellement divertissante. On ne s'ennuie jamais lors de la lecture.

Image
Image

Avatar du membre
Zefyris
Jidai Okure no Zefyris
Messages : 559
Enregistré le : 24 déc. 2010, 23:43

Re: No Game No Life

Message par Zefyris » 29 août 2014, 10:44

J'ai lu les 6 tomes d'affilé (pas vu l'anime encore, mais ca viendra rapidement)
Dans l'ensemble, c'est une série divertissante.
Comme tu le dis, Sora et Shiro prennent tous leur sens en tant que héros d'une telle série lorsqu'ils sont en contact avec les autres. Roublards et manipulateurs, le résultat est souvent très distrayant.
Je trouve en revanche que la série s'essouffle un peu vers le 4ème et le 5ème tome, (même si "une certaine Dampir" S'avère être assez phénoménale dans son genre) et j'étais prêt à ne mettre que 6/10. La période chez les Flügels est invraisemblable, et si on excepte la fin, la période tournant autour des Sirènes est de peu d'intérêt imo. Le but de cet arc est clair, un focus sur "ce que certains peuples ont perdu avec l'interdiction de faire du mal à autrui". Les Dampir qui ont besoin de mordre des victimes pour survivre en tant qu'espèce, les sirènes qui envoutaient leur victime avant de les tuer au cours de leur copulation, et les Flügel, machines de guerre créés dans le but unique de se battre qui ont perdu leur raison d'être avec la fin de la guerre.
Mais... c'est juste pas très intéressant.
Comme tu le dis, certains plans sont beaucoup trop gros. On peut en avaler certains à cause des particularités de Shiro, mais d'autres sont clairement abusés.

Finalement, je met 7/10 grâce au 6eme tome. Flashback 6000 ans en arrière, Les personnages principaux sont complètement différents de ceux de d'habitude (même si 2 Flügel qu'on connait bien aisi que Tet y apparaissent) et l'histoire est bien plus intéressante. Pas de focus Ecchi (pas une seule image vraiment ecchi d'ailleurs)ou Humour ici, et une ambiance fin du monde au milieu d'une guerre éternelle ou l'humanité en est réduite à se cacher dans des grottes en espérant que la montagne où ils sont ne soit pas rasée par une "balle perdue" dans une escarmouche entre deux autre espèces, ou les races comme les elfes et les nains développent des armes ultimes pour compenser leur faiblesse comparés aux rank 6+, ou les ExMachinas se déplacent en clusters massifs capables de se défendre contre quasi n'importe quelle attaque. Ca remet Sora et SHiro à leur place un peu, en montrant que ce qu'ils font, ils n'y arrivent que parce qu'ils sont protégés par les règles absolue de Tet. J'ai bien aimé les personnages principaux de ce flashback, Qu'ils soient humains, ExMachina ou autres, je les trouve plus sympathique que Shiro et Sora. Dommage qu'ils ne reviendront pas, parce que c'était le meilleur tome jusqu'à présent, et d'assez loin en plus.

Sinon, un LN où l'auteur et l'illustrateur sont une seule et même personne, c'est assez rare. J'aime bien le style de l'auteur, c'est très coloré, bien qu'il a vraiment une drole de manière de faire les yeux par moment. Dommage que ce titre soit publié chez MF Bunko, on se tappe masse images ecchi qui auraient pu laisser la place à de bien plus belles scènes (comme on a dans le 6ème tome) chez un autre éditeur moins porté sur ce sujet.
Image

Avatar du membre
Kaengel
F1 F1 F1 F1 F1 F1 F1
Messages : 3081
Enregistré le : 27 févr. 2010, 15:10
Portugal

Re: No Game No Life

Message par Kaengel » 29 août 2014, 17:53

Oh le tome 6 a l'air intéressant là tout de suite.

S'non je te rejoins sur la majeure partie de ton analyse, et l'arc qui commence au volume 4 qui n'avait pas l'air d'être le plus intéressant qui soit semble se confirmer comme ne pas être si intéressant que ça au final. En ce qui concerne l'auteur faut voir qu'il était celui qui faisait les illustrations d'Itsuga Tenma no Kuro Usagi, et qu'il a du se dire que si un truc aussi mauvais pouvait être publié, c'est qu'il pouvait le faire lui même XD
Image

Avatar du membre
Kaengel
F1 F1 F1 F1 F1 F1 F1
Messages : 3081
Enregistré le : 27 févr. 2010, 15:10
Portugal

Re: No Game No Life

Message par Kaengel » 14 févr. 2015, 18:13

Ok.
Volume 6 lu.


C'est de très loin le meilleur volume de la série. Dans son principe il pourrait même servir de "last volume" malgré que ça se passe 6000 ans avant le début de la série. L'origine de beaucoup de choses, un monde bien plus dur ou on comprends comment les humains en ont chié pour seulement réussir à survivre en se planquant comme des rats dans leurs trous. Le duo de personnage principal est bien supérieur à Sora et Shiro. Les personnages secondaires également. L'histoire était génial à suivre. Franchement si No Game No Life ne doit pas avoir de suite, terminer avec un tel volume...

Ce n'est peut-être pas si mal.
Image

Avatar du membre
Zefyris
Jidai Okure no Zefyris
Messages : 559
Enregistré le : 24 déc. 2010, 23:43

Re: No Game No Life

Message par Zefyris » 14 févr. 2015, 23:34

Disons que ce qui fait mal avec le tome 6, c'est qu'il laisse entrevoir au lecteur ce que NGNL aurait pu être sans ecchi, harem, et avec des personnages aux capacités moins tirés par les cheveux.
On se rend compte qu'avec une base comme celle du tome 6, l'auteur peut faire des trucs superbes avec le monde de NGNL. On s'en rend compte, mais on se rend aussi compte que c'est un flashback 6k années en arrière et que c'est mort pour avoir ça dans l'histoire principale, et donc que ça restera un volume isolé dans la série, dommage.
Image

Avatar du membre
Kaengel
F1 F1 F1 F1 F1 F1 F1
Messages : 3081
Enregistré le : 27 févr. 2010, 15:10
Portugal

Re: No Game No Life

Message par Kaengel » 14 févr. 2015, 23:39

Disons que ce qui fait mal avec le tome 6, c'est qu'il laisse entrevoir au lecteur ce que NGNL aurait pu être sans ecchi, harem, et avec des personnages aux capacités moins tirés par les cheveux.


Exactement. Franchement je viens de voir y'a quelques heures que le volume 7 va sortir en Mars et... Il me donne presque pas envie. Retrouver les personnages de la série après ceux que l'on a vu dans ce 6eme tome j'ai peur que l'univers paraisse fade.
Comme le dit Tet, [] est beaucoup moins fort que Riku et Shuvi... Ils sont bien moins impressionnants, justement parce que le monde est un jeu.

C'est autre chose... Vraiment autre chose.
Image

Avatar du membre
Zefyris
Jidai Okure no Zefyris
Messages : 559
Enregistré le : 24 déc. 2010, 23:43

Re: No Game No Life

Message par Zefyris » 14 févr. 2015, 23:51

Bah après, pour kuuhaku la situation va se corser avec leurs prochains adversaires aussi. On peut toujours espérer que l'auteur profite de cela et de son essai avec le tome 6 pour rapprocher ses prochains tomes de l'expérience qu'on avait dans le 6. LE monde est en paix donc ça ne sera pas et de loin la même ambiance, mais il y a moyen de rapprocher tout ça.
Vain espoir surement, mais on peut toujours espérer. je récupérerai le tome 7 vers juillet de cette année je pense.
Image

Avatar du membre
Kaengel
F1 F1 F1 F1 F1 F1 F1
Messages : 3081
Enregistré le : 27 févr. 2010, 15:10
Portugal

Re: No Game No Life

Message par Kaengel » 14 févr. 2015, 23:56

Ils se sont montrés capables de faire des trucs complètement dingues, comme contre Jibril par exemple, mais c'est bien soutenu par le fait que le monde n'est qu'un jeu. A l'époque ça paraissait classe...
Mais avec l'auteur qui nous a montré ce que ça donne lors que le monde n'est pas un jeu, ça m'a donné l'impression de casser un peu l'avancée de Shiro et Sora avec leurs circonstances particulières.
Image

Avatar du membre
Zefyris
Jidai Okure no Zefyris
Messages : 559
Enregistré le : 24 déc. 2010, 23:43

Re: No Game No Life

Message par Zefyris » 27 avr. 2015, 14:27

Pour le volume 7 qui est une vraie arlesienne, du nouveau depuis le 31 mars sur le twitter (enfin pour lui c'était déjà le 1er avril) de l'auteur :
https://twitter.com/yuukamiya68/status/ ... 2852534272

Il semblerait qu'il en soit à sa 5eme réécriture du tome.
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité