Mimizuku to Yoru no Ou

Répondre
Avatar du membre
Kaengel
F1 F1 F1 F1 F1 F1 F1
Messages : 3081
Enregistré le : 27 févr. 2010, 15:10
Portugal

Mimizuku to Yoru no Ou

Message par Kaengel » 26 févr. 2015, 20:39

Mimizuku to Yoru no Ou


Image


Auteur : Iduki Kougyoku
Illustrations : Hiiro Isono
Genre : Fantaisie
Format : 1 Volume
Date : 2007



Mimizuku est une jeune fille avec des chaines attachées à ses chevilles et ses poignets, le chiffre 332 tatoué sur son front, qui erre dans la forêt de la nuit dans le but de se faire dévorer par un monstre. Néanmoins quand elle le roi des montres, le Roi de la Nuit, refuse de lui accorder son souhait, elle décide de le convaincre de la manger d’une manière ou d’une autre.



Etant un Light Novel en un seul volume, il est difficile de faire une présentation de Mimizuku to Yoru no Ou sans en spoil le contenu, histoire d’être clair autant commencer par le commencement : Nous sommes ici devant un très bon récit.

Le focus est fait sur Mimizuku, une jeune fille brisée qui n’a plus que comme objectif dans son horrible vie de se faire dévorer par le Roi de la Nuit, une créature mystique qui vit dans une forêt en bordure du royaume. L’endroit est sombre, on rencontre des créatures en tout genre, et Mimizuku se retrouve à essayer de convaincre le Roi de la nuit de la dévorer pour mettre un terme à son existence. Sans y parvenir, celui-ci refuse de se repaitre de sa chair.


Qu’avons-nous à partir de là ? Une histoire qui met beaucoup en avant le développement de son héroine principale Mimizuku alors qu’elle va découvrir petit à petit les facettes du roi de la nuit. Mimizuku étant un personnage psychologiquement en piteux états, sa façon familière de communiquer avec tout ceux qu’elle croisera dans le récit peut importe leur apparence ou leur position sociale a quelque chose de vraiment prenant. Elle va directement au point qui l’intéresse en exprimant une opinion de suicidaire capable de se lancer à corps perdu dans la moindre tâche, capable de trouver quelque chose d’intéressant dans des choses banales.


Le Roi de la Nuit est quand à lui aussi un personnage intéressant dans le sens où il ne se dévoile que petit à petit au fur et à mesure de l’avancée dans l’histoire. On cherche toujours à savoir la signification réelles de ses actions, ce que les actes de Mimizuku lui font ressentir, l’impact que la jeune fille parvient à avoir sur lui. Il est difficile de savoir ce qu’il pense réellement, semble détacher de tout mais à la fois très concerné par ce qui l’entoure. Sa vision des choses est un point important dans la reconstruction de Mimizuku.


Le casting ne se résume pas qu’à ces deux personnages, de nombreux autres humains seront présents dans le récit avec leur propre histoire qui n’est pas dénué d’intérêt. Le prince Claudius et son état physique, le Roi dont les intentions envers son enfant défectueux sont peu claires, un héros et sa femme qui servent le royaume… Mimizuku aura l’occasion d’entrer en contact avec tout un panel de personnalité. Et elle ne fera aucune différence entre un humain et un non humain.


Le choix du Roi de la Nuit par rapport à Mimizuku. Le choix de Mimizuku par rapport à ce dernier. Ce sont les choses qui rythment toute la seconde partie du novel après la construction des personnages. L’histoire est captivante et peut nous tenir sans la moindre envie de faire une pause de la première page à la dernière page. Il est très agréable de se plonger dans l’ambiance sombre et étrange que l’auteur a crée.


Mimizuku no Yoru Ou est en un seul volume un novel qui vaut vraiment le détour. .Le genre de titre que l’on dévore une fois que l’on a ouvert le bouquin. Animé par une héroine très attachante, nous avons là un titre qui n’a aucune raison d’être évité.
Image

Avatar du membre
Zefyris
Jidai Okure no Zefyris
Messages : 559
Enregistré le : 24 déc. 2010, 23:43

Re: Mimizuku to Yoru no Ou

Message par Zefyris » 27 févr. 2015, 12:06

Mimizuku c'est très bien o/
Il fonctionne comme un conte, dans le sens où ici le world building est complètement laissé de coté, l'histoire se passera surtout dans quelques endroits bien précis sans vraiment de description au niveau plus global. On ne se soucie pas de savoir si le monde créé tiens la route ou pas. J'ai lu 5 titres de cet auteur, et c'est une particularité que l'on retrouve même dans son unique volume de slice of life d'ailleurs. L'ambiance, particulièrement au début, est particulièrement sombre, donc ça fait plus conte pour adult/ado que pour enfant cela dit.

BTW, tu ne le mentionnes pas, mais il est peut être bon de préciser que ce titre n'a pas d'illustrations. A noter en revanche que suite à un concours organisé par l'éditeur Dengeki bunko pour illustrateur un certain illustrateur debutant a remporté l'or en choisissant de faire les illustrations couleurs et noir et blanc de Mimizuku to yoru no Ou.
les voici :
http://dengekitaisho.jp/archive/15/illust2.html

Cet illustrateur ( 岩城拓郎 ) sera d'ailleurs choisi pour illustrer une autre oeuvre de Kougyoku Iduki , Appelée Yukikamakiri, dont on peut justement voir la couverture en haut de la page link au dessus/

Parlons d'ailleurs un peu des autres oeuvres de l'auteur. Mimizuku to yoru no Ou s'inscrit dans une série de livres appelés "man-eater trilogy" ( 人喰い三部作). Les deux autres titres étant MAMA et Yukikamakiri (littéralement : mante religieuse des neiges).
Ces deux autres titres se passent dans le même monde que Mimizuku to yoru no Ou, mais dans d'autres pays et avec d'autres perso. On sait par contre que MAMA est plus ou moins contemporain de Mimizuku puisqu'un certain saint chevalier y fait une brève apparition en guise de cameo. Pour Yukikamakiri, on en est réduit aux conjectures.

Il faut rajouter également un autre titre qui ne fait pas parti de la trilogie, appelé "Dokuhaku Hime to Hoshi no Ishi" (La princesse cracheuse de venin et la pierre d'étoile) qui est une suite plus ou moins directe de Mimizuku. Tout comme Mimizuku, pas d'images, si ce n'est la cover, illustré par le même illustrateur que Mimizuku (note: cet illustrateur a participé aux illustrations de seiken densetsu 2 (IE secret of mana). Et ca se voit clairement je dirais le style rappelle beaucoup de bons souvenirs x) ). Bien que le perso principal est un nouveau personnage, cette suite quelques années plus tard réutilise quasi tous les personnages humains présents dans Mimizuku. Aucun "mangeur d'homme" n'y fait son apparition de façon directe en revanche, et ce titre n'est donc pas rangé dans la trilogie ci-dessus. Celui ci a un coté plus classique en fantasy que la man eater trilogy, mais il est très bien dans son style.

J'ai aussi entendu parler d'une nouvelle (donc bien plus court que les romans parlés ci dessous) écrite par l'auteur et publié dans un magazine, qui aurait pour personnages principaux le saint chevalier et son épouse, mais je n'ai pas lu celui ci.
Modifié en dernier par Zefyris le 10 nov. 2015, 23:46, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
Kaengel
F1 F1 F1 F1 F1 F1 F1
Messages : 3081
Enregistré le : 27 févr. 2010, 15:10
Portugal

Re: Mimizuku to Yoru no Ou

Message par Kaengel » 27 févr. 2015, 17:12

Tiens je savais même pas qu'on avait des illustrations même si ce n'est pas dans le bouquin même. Elles sont super classes en plus :o
Image

Avatar du membre
Zefyris
Jidai Okure no Zefyris
Messages : 559
Enregistré le : 24 déc. 2010, 23:43

Re: Mimizuku to Yoru no Ou

Message par Zefyris » 27 févr. 2015, 18:07

C'est assez sympa de parcourir la liste des gagnants années après années en fait. Ces dernières années, deux participants ont gagné des prix avec Mimizuku, et un avec MAMA par exemple, donc Kougyoku Iduki est assez apprécié pour ces titres on dirait, même si pas autant que kino no tabi ou que les œuvres de Narita ryogo.. On retrouve aussi certains illustrateurs qui vont rentrer grace à ce prix dans les bonnes graces de dengeki bunko et faire par la suite faire les illustrations de titres que l'on connait bien, par exemple, l'illustrateur de Kieli avait gagné un prix il y a 11 ans.
mais ouai, celles que j'ai link en particulier sont impressionnantes. Tu me diras, il n'y a qu'a voir les illustrations de YukiKamakiri pour comprendre, encore qu'il semble avoir un léger problème avec les visages, le poussant a faire pas mal de persos le dos tourné ou masqué je dirais~
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité