Rozen Maiden

Les séries commençant par P, Q ou R.
Répondre
Avatar du membre
Zefyris
Jidai Okure no Zefyris
Messages : 559
Enregistré le : 24 déc. 2010, 23:43

Rozen Maiden

Message par Zefyris » 30 mai 2014, 19:47

Image

Type : Seinen
Genre : Surnaturel, Tranche de vie, Drame
Auteur : Peach Pit
Nombre de volume :

Au Japon :
_Première Saison : Première édition en 8 volumes, puis suite à un changement d'éditeur, les 8 volumes ont été réédité chez Shuueisha en 7 volumes.
_Auquel s'ajoute une seconde saison qui reprend là où la première s'était interrompue avec le changement d'éditeur, terminée depuis peu, en 10 volumes.

->Soit 14 volumes au total en ne comptant que la nouvelle édition.

En France: Série arrêtée dans un premier temps avec le changement d'éditeur japonais, donc seule la première saison, en 8 tomes, a longtemps été disponible.
Soleil manga est en train d'éditer les tomes dans la version de shueisha. La première série (en 7 tomes cette fois ci donc) est déjà completement réédité depuis mi 2013, et ils ont commencé la seconde saison qui était inédite à ce jour. Au 25/09/2013, le second tome de la seconde saison sortira dans les bacs, donc le rythme est très rapide.


Statut : Les deux séries sont désormais terminées.


Anime: 3 séries (Rozen maiden, puis Rozen maiden : Traumend) ainsi que 2 OVA (Rozen Maiden: Ouvertüre) sont sortis à ce jour. La première série suit un peu près le manga sauf vers la fin. La seconde est hors sujet. La troisième (2013) reprend le manga en commençant au début de la seconde série.



Synopsis :
Sakurada Jun est un hikikomori, qui suite à un traumatisme important lors du collège ne va plus en cours depuis de long mois.
Seul à la maison durant tout ce temps avec sa grande soeur puisque ses parents sont à l'étranger, il a la phobie du regard des autres et ne sort plus du tout; il passe son temps à divers hobby, l'un d'entre eux étant de commander sur internet des objets tous plus étranges les uns que les autres. Poupées vaudou, appareils qui ne servent à rien, plus il voit que cela sent l'arnaque, plus il a une envie folle de se le procurer. Au grand désespoir de sa soeur Nori, qui essaye par tous les moyens de refuser les colis.
Un jour, il reçoit un étrange papier qui a tout d'une étrange arnaque :
"Félicitation", dit un peu près ce papier, " vous avez été sélectionné parmi plus de 97 millions de personnes pour être l'heureux propriétaire d'une poupée porte bonheur. Pour l'obtenir, cochez le bulletin de réponse, mettez le dans l'enveloppe de réponse prévue à cet effet, et glissez l'enveloppe dans le deuxième tiroir de votre bureau. L'esprit artificiel Holie viendra la chercher directement (attention: prière de ne pas regarder!)".
Pour Jun, cela flaire trop la fumisterie pour qu'il ne réponde pas positivement. il s'exécute donc. Pour constater quelques minutes plus tard que l'enveloppe a disparue à l'intérieur du tiroir. Et que sur le perron, sa soeur vient de découvrir une lourde mallette de bonne facture qui n'y était pas quelques minutes plus tôt...
A l'intérieur, une magnifique poupée aux long cheveux dorés vêtue de carmin. Une poupée sacrément autoritaire et caractérielle, en plus.
Pour Jun, c'est les prémisses d'une rencontre avec cette étrange sage-enfant qui va changer complètement sa vie.
Une tentative d'assassinat suit dans la même journée. Le voilà pour de bon mêlé, qu'il le veuille ou non, à l' "Alice Game" un jeu séculaire centré autour de 7 légendaires poupées surnaturelles appelées les "Rozen Maiden", et forcé d'y avoir un rôle primordial.
Mais c'est aussi pour Jun une aubaine qu'il n'attendait plus, qui va lui redonner espoir de sortir de son blocage psychologique...

Avis : Servi par les dessins magnifiques de Peach pit, Rozen Maiden est un manga très complet. Tantôt très drole et léger, tantôt très sérieux et très profond, l'atmosphère au fil des 14 tomes s'assombrit petit à petit. On suit au fil des tomes des personnages aux personnalités tourmentées, rongés par le doute, alors que l'angoisse et le sentiment de malaise général des personnage est de plus en plus palpable.

Plutôt que des personnages bons à rien ou au contraire surdoués, on a ici des personnages qui montrent tous qualités comme défauts, qui ont tous leurs moments pitoyables comme des moments où ils resplendissent.
Les personnages y sont attachants, des poupées à leurs partenaires humains, et l'auteur sait créer à partir de cet étrange setup une atmosphère bien plus angoissante qu'on aurait pu le croire au départ.

Tout cela crée un manga à la fois agréable à lire et dont on a envie de connaître la suite.

Les 7 tomes de la nouvelle édition japonaise sont également dotés de couvertures absolument magnifiques, en relief, avec des dorures, et des couvertures qui donne le sentiment de tenir un vieux livre dans les mains plutôt qu'un manga. Parmi les plus belles covers qu'il m'ait été de voir à ce jour.

Covers

[UPDATE!]Seconde série (7 tomes)
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité