Burning Hell

Les séries commençant par B ou C.
Répondre
Avatar du membre
Kaengel
F1 F1 F1 F1 F1 F1 F1
Messages : 3081
Enregistré le : 27 févr. 2010, 15:10
Portugal

Burning Hell

Message par Kaengel » 10 janv. 2012, 20:16

Burning Hell

Image



L'histoire se déroule sur Kyoukudo, une île entre la Corée et le Japon où les meurtriers sont envoyés. Cette île est considérée comme l'enfer sur terre qui transforme toute personne en démon. Le dernier criminel expédié est Juu, un tueur violent qui a une faim pour la mort et les cadavres de ses victimes. Il s'opposera à Kim Han qui est passionné d'autopsie sur des sujets toujours en vie.

Burning Hell est un Seinen par Youn In-Wan et Yang Kyung-II très court. A peine 4 chapitres pour un peu plus de cent pages de récit. Mais le ratio entre le plaisir de la lecture et le temps qu'on y passe est excellent. Une vingtaine de minutes de seulement sont nécessaires pour lire l'ensemble de l'oeuvre en se délectant de chacune des planches, cela serait dommage de ne pas en profiter.

Image


L'histoire se résume rapidement. Juu débarque sur l'île, massacre une partie de ses tortionnaires avant de tomber sur un os avec Kim Han. Ils se foutent sur la gueule pendant une grosse année avant de faire front commun contre des pirates pour choper leur bateau et le trésor avec. N'y voyez pas une amitié entre les deux personnages, ils vont toujours chercher à se tuer du chapitre un à la fin du dernier chapitre. L'alliance contre l'ennemi plus fort, pas plus. Le seul regret est la fin avec un gros cliché qui n'a rien à faire là, mais ce n'est que mineur devant tout ce dont on profite avant cela.

Image Image


Des planches superbement dessinés, les personnages sont parfaitement rendus dans leur intentions et leur émotions, avec des traits qui font frémir. Kim Han et sa façon de disséquer des gens vivants est un sadique dont nous allons admirer les différentes œuvres sur les prisonniers ou les pirates, là ou Juu jouera le parfait petit boucher. Bref, un bon équilibre entre les deux protagonistes. Les combats sont dynamiques, on en sent toute la puissance qui s'en dégage. Yang Kyung-II fait vraiment un travail remarquable, comme on peut déjà le voir dans d'autres de ses mangas comme Defense Devil ou March Story. On s'imagine parfaitement l'ambiance infernale de l'île.

Image Image


Pour résumer Burning Hell est un bon seinen d'action très court qui peut permettre de passer un bon moment en moins d'une demi-heure, on trouve facilement le temps de le découvrir.
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité