Page 1 sur 1

Sore ga Seiyuu! (Seiyu's Life!)

Posté : 17 sept. 2015, 18:11
par Clemman_Saiko
Sore ga Seiyuu! (Seiyu's Life!)


Image


Studio : Gonzo
Diffusion : Du 07 Juillet 2015 au 29 Septembre 2015
Episodes : 13
Adaptation ? Oui, Doujinshi (SFW)
Genre(s): Comédie, Tranche de Vie

Synopsis :

Suivez les premiers pas d'une jeune seiyuu dans le monde du doublage professionnel ! Elle n'a peut-être pas l'air sûr d'elle, mais Futaba Ichinose est fin prête à devenir une doubleuse professionnelle. Elle rencontre Ichigo Moesaki, une actrice qui ne s'arrêtera pas jusqu'à devenir une idol seiyuu qui ne joue pas seulement, mais qui entraîne la foule avec ses performance de danse et de chant. Ces deux débutantes sont ensuite rejointes pas Rin Konaga (15 ans), qui est déjà une professionnelle puisqu'elle a fait ses début à l'âge de 5 ans, qui doit gérer à la fois sa vie à l'école et sa vie en tant que doubleuse.
Etes-vous prêt à découvrir le monde impitoyable mais aussi ô combien passionnant du doublage au Japon ?

Sore ga Seiyuu est l'adaptation d'un doujinshi 4-koma (strips en 4 cases) écrit en étroite collaboration par un duo qui sort de l'ordinaire: Kenjirou Hata (auteur de Hayate no Gotoku!) au dessin, et Asano Masumi (célèbre doubleuse qui a participé à de nombreux animes à succès) au scénario.
Nous avons donc une doubleuse au scénario, et c'est peut-être bien ce qui fait la force de la série.
A noter que la série se déroule dans le même univers que Hayate no Gotoku!.

Image


Nous suivons donc trois jeunes seiyuus durant leur vie de tous les jours, jonglant entre plusieurs métiers pour Futaba et Ichigo, et entre l'école et le doublage pour Rin. Autant le dire tout de suite, la série n'a pas vraiment de fil rouge à proprement parlé, il s'agit d'un pur anime Slice of Life auquel se greffe la partie à la limite du documentaire sur le doublage. On y apprends les difficultés du métier, ses obligations, ses à côté (en début de carrière le doublage ne permet pas d'en vivre), les entraînements de nos héroïnes et leur vie de tous les jours qui les obligera parfois à faire des choix difficiles pour leur avenir. La série gère très bien tous ces aspects à la fois, et, au bout de 10 épisodes l'équilibre tient parfaitement. Ajoutez à cela un rythme parfait, un humour bien dosé, le fait qu'on ne sorte jamais d'un épisode sans avoir appris quelque chose, et vous obtenez un anime particulièrement enrichissant et addictif. C'est simple, on ne voit pas les épisodes passer, et la série a encore d'autres points forts.

Image


Attardons-nous un peu sur la partie doublage qui est le coeur de la série: chaque épisode nous donne l'occasion de découvrir une nouvelle facette si ce n'est un pan entier du monde du doublage, et de ce côté là la série m'a vraiment surpris et a su aborder des thèmes auquel je ne m'attendais pas du tout mais rentrent logiquement dans son concept. Le premier épisode par exemple porte sur le doublage d'une série où Futaba a le rôle d'une mascotte dont la seule et unique réplique est "Pipo", bien que cela puisse paraître ridicule la série oriente la séquence dans une direction où elle nous apprendra le maximum sur le moindre détail sur la salle de doublage, le matériel et les techniques des seiyuus, et on ne ressort pas déçu de cette incursion dans cet univers qui se révèle purement enrichissante.
Par la suite d'autres travails de seiyuus sont abordés: doublage pour une publicité, émission de radio, doublage japonais d'un film américain (si, si) ou encore concert d'idol, et la liste n'est pas exhaustive.

Image


Enfin, l'ambiance de la série est particulièrement travaillé et conçue pour nous mettre dans le bain immédiatement avec son ambiance sonore, son graphisme simple et accrocheur, et surtout le soin apporté au choix des membres du casting: en effet les doubleuses des trois héroïnes sont elles mêmes des doubleuses débutantes, des rookies pour doubler des rookies donc et ça marche à merveille. De plus la série titille les plus animevores d'entre nous en faisant apparaître presque à chaque épisode un doubleur bien connu doublé par le doubleur en question ! Ainsi le premier épisode nous pose de but en blanc Masako Nozawa (Son Goku, Son Gohan, Son Goten de Dragon Ball Z) et plus tard entre autres Tamura Yukari (Takamachi Nanoha de Mahou Shoujo Lyrical Nanoha) ou Hiroshi Kamiya (Shinji de Fate/Stay Night, Livaï de Shingeki no Kyojin). De plus, chaque ending verra nos trois héroïnes chanter une anisong culte, une formule bien sympa.

Sore ga Seiyuu est donc pour moi une très bonne série de cet été 2015 et mériterait plus d'attention, gros coup de coeur donc !

L'opening de la série, complètement punchy !
phpBB[media]


L'ending de l'épisode 1, pas de spoil rassurez vous:
phpBB[media]


L'ending de l'épisode 7, pas de spoil rassurez vous:
phpBB[media]