Mashiro-iro Symphony: The Color of Lovers

Les séries commençant par L ou M.
Répondre
Avatar du membre
Kaengel
F1 F1 F1 F1 F1 F1 F1
Messages : 3081
Enregistré le : 27 févr. 2010, 15:10
Portugal

Mashiro-iro Symphony: The Color of Lovers

Message par Kaengel » 30 oct. 2011, 23:25

Mashiro-iro Symphony

Image


Un garçon nommé Shingo Uryū, élève d'une école pour garçon sur le point de fusionner avec une prestigieuse école pour fille de la même ville, fait parti des élèves sélectionnés pour aller dans l'école pour fille temporairement avant que les deux écoles ne finalisent leur fusion.

Adaptation d'un Eroge, Mashiro comme je vais le réduire parce que le nom est assez long, est un anime de cet automne qui compte pour le moment 4 épisodes. Il est dans la veine complète de Hoshizora e Kakaru Hashi au niveau du déroulement des épisodes, du comique utilisé ou de l'ambiance. La grosse différence entre ces deux titres étant où la tout les persos étaient interessants sauf l'héroine dans Hoshizora, dans Mashiro nous avons l'inverse. Lors de ces 4 premiers épisodes nous avons l'envie de jeter l'ensemble des personnages par le fenêtre sauf l'héroine, Airi Sena.

Tout comme dans Hoshizora, l'anime semble se diriger vers l'adaptation de la seule route de l'héroine, Sena, en nous montrant lors de quelques épisodes les possibilités qui auraient pu être offertes avec les autres personnages. La fin de l'épisode 4 nous laisse penser à une pause dans le développement de Sena, on peut supposer que nous allons voire toute les autres avant de revenir sur Sena pour le final à partir de maintenant. Les personnages secondaires ont l'air toutefois très cliché ressorti d'une boite. Uryu est la copie conforme du héros de harem qu'on retrouve partout. A part un côté "Saint" en plus/trop.

L'anime souffre d'un paradoxe, les évènements sont d'une lenteur qui vous donnera l'envie d'appuyer sur avance-rapide, alors qu'au contraire Sena change et évolue très rapidement. On en apprends beaucoup sur elle d'entrée d'anime, et sa relation avec Uryu change on ne sait trop comment. On a l'impression qu'il nous manque des scènes dans l'anime pour comprendre les réactions de certains personnages. Un simple exemple avec Sana, qui d'amicale avec le groupe va d'un coup péter un câble contre le héros avant de réapparaitre à ses côtés quelques minutes d'épisodes plus tard. Comment ? Pourquoi ? Mystère.

Nous sommes vraiment dans du Slice of life romantique ici. Peu voir pas d'éléments comiques pour soulager un peu le mielleux qui s'installe durant les épisodes, et quand c'est fait on regrette tout de suite, c'est très mal dosé. L'animation est plutôt laide, ça à la limite on pardonne, on est pas la pour ça. Les décors sont laids aussi, un peu plus gênants. A croire que seul les personnages ont été travaillés pour le rendu visuel. Les ost sont innexistantes malgré quelques moments "forts" qui se sont déjà déroulés.

Bref, Mashiro-iro Symphony est un anime qui est pour l'instant porté par son héroïne, les autres personnages devraient avoir leur développement dans les épisodes à venir mais on peut s'attendre à une déception vu le style de narration choisi.
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité