iDOLM@STER Xenoglossia

Les séries commençant par I, J ou K.
Répondre
Avatar du membre
Kaengel
F1 F1 F1 F1 F1 F1 F1
Messages : 3081
Enregistré le : 27 févr. 2010, 15:10
Portugal

iDOLM@STER Xenoglossia

Message par Kaengel » 19 janv. 2012, 14:58

iDOLM@STER Xenoglossia


Image


La lune n'est plus depuis un siècle. Afin de protéger la terre de la permanente pluie de météore qui s'abat sur elle, une organisation utilise des Robot géants nommés Idol afin de les détruire. Amami Haruka est l'une des futures pilotes qui semble avoir un lien très fort avec Imber, un des Idol enfoui depuis des années qui va se réveiller pour la rejoindre.

Anime sorti en 2007 et produit par le studio Sunrise, iDOLM@STER Xenoglossia est censé être une adaptation du jeu The Idolm@ster. On y retrouve les personnages. Et c'est tout. Quand on commence cet anime il vaut mieux se sortir la franchise d'origine du crâne au risque d'avoir un sacré mal de tête. Fini le Show-Biz, et bonjour les mecha géants qui vont fracasser du météore.

Nous avons ici un anime on ne peut plus classique. Une héroïne envoyée dans ce monde de combat sans vraiment trop comprendre tout ce qu'il s'y passe alors qu'une organisation tente de s'accaparer les Idol pour mener à bien un plan qui à termes conduira à la fin du monde. Normal, comme d'habitude j'ai envie de dire. Le scénario possède plusieurs défauts de taille. Tout d'abord, cette histoire n'était pas faite pour 26 épisodes. Une vingtaine, voir un peu moins, aurait largement suffit à l'adaptation de l'intrigue. Nous avons des sales redites, et certains évènements que nous voyons longtemps à l'avance on beaucoup de mal à se mettre en place.

Ce qui est assez dommage car l'idée du scénario en lui-même est carrément pas mauvaise, et les personnages jouent bien leur rôle. Des complots, trahisons qu'on attendait pas, des liens qui se créent et se défont, quelques morts importants, une ambiance loin d'être rose lorsque l'on sort de l'aspect comédie. Avec les moments forts qui pètent franchement la très grosse classe avec un final qui envoie du lourd. Malheureusement il faut tellement sortir les rames pour parvenir à ces moments là que le rendu global est assez moyen.

Autre point négatif, les graphismes sont moches. Encore heureux que l'anime mise beaucoup sur la qualité de ses personnages, ou mise beaucoup sur le fait que les fans du jeu vidéo regarderont juste pour les personnages, ce qui fait que le côté technique a un sale gout de bâclage sur pas mal de passages. Si on oublie le chara design à gerber ( Z'aurait pu faire un effort pour améliorer le design du jeu d'arcade quoi ), les robots font souvent peine à voir. Pataud alors que l'action cherche à montrer leur habilité, il y a comme un gros soucis à ce niveau là. Plus grave, cette adaptation d'un jeu musical à la base possède des Ost à chier. Peu nombreuses, même pas agréables et mal utilisées. La totale.

iDOLM@STER Xenoglossia malgré ses excellentes idées est un anime qui réussit l'exploit formidable de n'être agréable qu'aux fans du jeu video tout en les obligeant d'oublier le jeu de leur mémoire pour vraiment en profiter. Les fans des personnages se dirigeront naturellement vers l'adaptation The Idolm@ster qui a le mérite d'adapter correctement la licence.

Les openings pour laisser un aperçu de la série :

[video]http://www.youtube.com/watch?v=qt4z9VfohAk[/video][video]http://www.youtube.com/watch?v=-Q3C65-DP7c[/video]
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité