tl;dr : Y'a eu une brèche de sécurité énorme chez un fournisseur de contenu static, je vous conseille de changer vos mots de passe partout ou presque (pas besoin ici =D), Crunchyroll est affecté par exemple si vous avez un compte, ANN aussi.

Plus de détails :
Il y a eu une faille de sécurité majeure chez Cloudflare et donc par conséquent, chez Discord aussi. Je vous recommande chaudement de changer vos mots de passe.

Détail de l'impact
Entre le 22-09-2016 et le 18-02-2017 les mots de passe, messages privés, clé d'API, et d'autres informations sensibles ont été fuitées chez Cloudflare à des requêteurs aléatoires.
Les moteurs de recherche ont mis en cache ces données, ce qui a potentiellement permis à n'importe qui de les récolter durant les mois passés.

Le plus gros impact a été du 13 au 18 Février avec environ 1 chaque 3 300 000 requête HTTP. Ça représente potentiellement 100 à 200k pages contenant des informations privés, disponible à tous suite à cette fuite.

Ce que vous devriez faire
Changez vos mots de passe, spécialement ceux des sites qui ont été affectés. Renouvelez vos clés et secrets API. Vous pouvez activer l'authentification en deux étapes. Parmi les sites compromis, les plus notables sont Reddit, Uber, StackOverflow, Patreon, DigitalOcean, 4chan, et beaucoup, beaucoup d'autres.

Lien vers les sites affectés
https://github.com/pirate/sites-using-cloudflare

Discord Blog Post
https://blog.discordapp.com/safety-jim- ... a4ecc48298

Les raisons de la lente mort de la Formule 1

Venez parler du sport.
Répondre
Avatar du membre
Kaengel
F1 F1 F1 F1 F1 F1 F1
Messages : 3139
Enregistré le : 27 févr. 2010, 15:10
Portugal

Les raisons de la lente mort de la Formule 1

Message par Kaengel » 07 août 2016, 12:07

Je pense que vous êtes au courant, je suis fan de Formule 1. Oui je sais, c'est la révélation du jour ! J'aime la F1 depuis que je suis tout petit, c'est ma passion tout ça.

Par contre, la Formule 1 se meurt, elle se meurt pour des raisons précises que je tiens à exprimer à présent, car certaines sont d'une stupidité sans nom, d'autres puent l'argent. Bref, la situation est merdique à souhait.

Ce qui tue la formule 1 depuis longtemps, c'est la domination d'une seule écurie. On se souvient de la domination Ferrari, encore que cette domination était surtout assurée par la présence d'un des deux plus grands pilotes de tous les temps dans leur rang.

A présent, c'est différent. Ce sont les voitures qui font cet écart. Si on regarde cette année : Mercedes a gagné toutes les courses, sauf une ou leur deux pilotes se sont rentrés dedans. Un concours de circonstances qui a permis d'éviter ce qui devrait être inévitable.

Est-ce une question de budget ? Non. Une question de compétence ? Non plus. Encore que nous avons le cas de McLaren qui bosse très très mal, c'est une exception.

En formule 1 quand tu rentres dans un cercle vertueux de victoire, il est très facile d'y rester. Il faut une erreur monumentale pour en sortir. Et quand tu es dans le cercle vicieux de l'écurie qui poursuit l'équipe dominante, il est quasi impossible de refaire le retard.
Je vais tâcher d'expliquer pour quelles raisons parfois totalement stupides les situations sont figées ainsi, nous donnant des courses ou on attend de savoir qui d'Hamilton ou de Rosberg va gagner.


1- L'aspect mécanique.

Chaque année le cahier des charges pour une voiture de formule 1 change drastiquement. Ce cahier des charges pour l'année est mis à disposition des écuries au début de l'année précédente, et ne change que peu ou pas au cours de l'année. Après tout c'est normal, une F1 ça ne se conçoit pas en deux mois.
Admettons nous avons une équipe qui a bien bossé sur le cahier des charges. Ils vont se retrouver avec une voiture dominante pendant l'année.
Les autres écuries vont devoir travailler sur leur voiture de l'année et apporter des nouvelles pièces pour combler leur retard… Pendant que l'équipe dominante pourra commencer à bosser sur la voiture de l'année suivante, prenant une avance considérable sur ses concurrents.
D'un point de vue sponsor il est impossible de faire l'impasse sur une année, et de se dire "Tant pis pour cette année on commence déjà à bosser pour l'an prochain".

Ce qui signifie qu'une voiture qui domine une année… A de grandes chances de dominer l'année suivante. Même si les écuries concurrentes arrivent à combler leur retard pendant la saison en cours, ils vont se retrouver avec un retard encore plus grand l'année suivante face à un adversaire qui aura eu tout le temps de se préparer. Les cercles vertueux et vicieux commencent.

La FIA n'aide en rien les écuries. Alors qu'il est totalement autorisé d'apporter des nouvelles pièces à son véhicule en cours de saison, la FIA met très longtemps avant d'étudier les dossiers et d'accepter l'apport de ces pièces, trop longtemps. Alors que ces pièces sont souvent inspirées des composants montées sur la voiture dominante. On se retrouve souvent avec une écurie qui a préparé une voiture pour pouvoir faire un coup sur un grand prix en tenant compte des spécificités de celui-ci et qui se retrouve dans la merde parce que leur voiture n'aura pas été homologué à temps. Les pilotes doivent ensuite se justifier en disant "On attend les pièces ouin ouin" alors qu'elles sont déjà là, uniquement pas autorisées.

Un autre élément stupide pour rattraper le retard mécanique : Il est impossible de faire des essais en cours de saison pour tester des nouvelles versions de sa voiture. Enfin si. Il y a une seule session ou on peut le faire pendant une semaine. Le reste du temps les écuries doivent faire ça à l'arrache pendant les essais des grand prix qui sont normalement pas fait pour tester des nouvelles pièces mais pour régler la voiture en l'attente des qualifications.

Même une écurie qui aura eu une immense inspiration et qui a besoin de faire des tests sur sa voiture ne pourra pas le faire. On se retrouve donc avec des voitures montées avec des nouvelles pièces dont on ne sait pas encore si elles seront efficaces, qui auront besoin de modification… Les écuries poursuivantes doivent faire des paris risqués pour espérer rattraper leur retard mécanique, et encore, quand ces paris n'arrivent pas trop tard.

Grosso modo : Si le destin a fait que tu as un retard mécanique sur une écurie, il n'y a qu'un seul moyen de le rattraper. Non, ce n'est pas de bosser correctement. C'est attendre que l'écurie dominante fasse une connerie tellement énorme type harakiri. Et ça, c'est rare. Très rare. Il faut espérer un problème de relation humaine qui fasse imploser l'écurie. Dans le cas de Mercedes cette année, il faut attendre que Rosberg et Hamilton se sabotent l'un l'autre. Ils l'ont déjà fait une fois, et se sont calmés depuis.


2- Les règlements complètement cons.

Allez on peut se dire : "ouais ok la voiture dominante aura toujours une meilleure voiture, mais il est possible de faire un coup en course hein ? Dans le cadre d'une course, tout est possible !"
Non, ce n'est plus vrai. Rien dans les règlementations de courses ne permet de rendre les choses plus pimentées. Pire, le spectacle du grand prix avec les derniers règlements devient inexistant, la F1 telle qu'on l'a connu est déjà morte à ce niveau.

Exemple tout con : Les qualifications. Quand les écuries arrivent sur un grand prix elles peuvent faire quelques essais pour voir les conditions du circuit et faire les réglages de la voiture en conséquence. Une voiture bien réglée permet de combler le retard avec la voiture dominante sur une course. Oui. Tu peux combler le retard sur une seule course en travaillant bien.

Sauf que les qualifs dans leur format ne le permettent pas. On le sait en F1, quand tu es devant sur la ligne de départ tu as de très grosses chances d'être devant aussi à l'arrivée. Etre pris dans le traffic demande des dépassements, des pertes de temps par rapport à la course idéale. Problème : Les écuries concurrentes ne peuvent pas être devant.

Parce que la séance de qualification est divisée en trois parties. S'il s'agissait d'un seul run ou toutes les voitures font les meilleurs temps possibles, on aurait des surprises. Mais non. Il y a une première partie ou les 7 derniers sont éliminés. Une seconde partie ou les 7 derniers seront encore éliminées, et enfin une dernière partie avec les 8 qui seront premiers.

C’est-à-dire que si tu bosses bien avec tes réglages et que tu arrives à montrer que tu peux le faire ce week end dans la première partie des qualifs… L'écurie dominante qui n'est pas totalement stupide va pouvoir tranquillement analyser les réglages et les adapter sur leur propre voiture pour rétablir l'écart existant entre les véhicules dans la dernière partie des qualifs.

Le schéma des qualifs ne permet même pas de "faire un coup" en travaillant correctement. L'écurie dominante même en bossant mal n'aura qu'à copier sur ses voisins, car on lui laisse le temps de le faire. C'est complètement con hein ? Et c'est pas fini.

A une époque : On parlait beaucoup de la stratégie de course. Les mecs qui partaient avec une voiture qui avait le plein de fait, se trainant par rapport aux autres mais visant le long terme, d'autres qui partait avec juste assez de carburant pour faire 10 tours et qui allait tenter le tout pour le tout pour dépasser tout le monde et creuser un écart conséquent.

Ce n'est plus possible. Depuis quelques années en F1 il n'y a plus de ravitaillement. Le carburant présent dans ta voiture de base doit pouvoir te permettre de faire toute la course dans on intégralité. C'est terminé l'époque où on pouvait jouer sur le poids de la voiture pour augmenter sa vitesse, tout le monde part avec le plein, et basta.
Pourquoi cela a été fait ? Parce que l'écologie tout ça. Putain, vous vous foutez de la gueule du monde ? Une formule 1 c'est juste une voiture qui va faire l'équivalent d'un trajet sur autoroute. 22 voitures le font toutes les deux ou trois semaines. L'impact écologique par rapport à n'importe quel véhicule ? Aucun. La voiture d'un français de base va consommer plus qu'une F1 sur l'année.

Et qu'on me dise pas que "Ouais mais les carburants de F1 sont polluants". Parce que c'est pas vrai non plus. Une F1 peut rouler avec du Sp98 sans problème, les carburants sont très similaire.

En gros : Pour une raison écologique totalement hors de propos on se retrouve avec une grande partie des stratégies de courses biaisées.

Et il y a pire sur les carburants, oui, il y a pire.
Le règlement stipule que les Formule 1 en plus de devoir faire le grand prix entier avec leur plein de carburant, ne doivent pas non plus dépasser un certain débit de consommation. Hein. Quoi. Pourquoi. Genre pied au plancher non stop tu peux pas. Je vais y revenir plus tard quand je parlerais des ingénieurs.

Un autre élément stratégie qui est quasi mort : Les pneumatiques. En F1 on parle souvent de quelqu'un qui "met les pneus durs, les pneus tendres", tout ce qui s'en suit.
En réalité il y a 5 gammes de pneus différentes. A une époque il y avait même deux fournisseurs, ce qui permettait aux équipes de choisir jusqu'à 10 gammes de pneus durant la course, ça laissait vraiment de quoi faire.

Les pneus tendre permettent le plus souvent d'aller plus vite et s'use plus vite, l'inverse pour les pneus durs. Donc à une époque ou on pouvait gérer aussi le poids des voitures il y avait de vraies stratégies à faire à ce niveau.

Sauf que non. Maintenant nous n'avons qu'un seul fournisseur. Et qui en plus a une tendance à faire des pneus qui explosent, mais passons. Ce fournisseur ne peut apporter que 2 gammes de pneus pour un grand prix. Et attention, ce ne sont pas les écuries qui choisissent ce qui serait le plus intéressant avec leur monoplace non. On leur impose les pneus.
Pire pendant la course : Tu as l'obligation de monter les deux gammes de pneus. Si tu as envie de faire une course rapide avec des arrêts en utilisant les tendre, tu ne peux pas. Si tu veux faire la tortue qui avance doucement mais surement avec les durs : Tu ne peux pas.
L'aspect stratégique est anéanti. Quelqu'un qui te dépasse avec les pneus tendre ? Tu t'en branles, tu sais que dans 10 tours c'est toi qui aura les tendres et lui les durs, tu le choperas naturellement.

Toutes ses raisons tuent la liberté de créer de vrais stratégies de courses pour permettre aux écuries les plus faibles d'aller taper les fortes avec des paris dingues. Tout le monde va se calquer sur un modèle similaire parce que pas le choix, ce qui ne permet pas de se sortir de ces fameux cercles vertueux et vicieux. Une fois que t'es dedans : T'es baisé, t'es dedans.


3- La mort de la course, du pilotage.

On parle souvent de grand pilote, de pilotes qui peuvent faire la différence. Ce n'est plus possible.
Entre l'écart entre les voitures qui sont tellement grands, et qui ne peuvent plus être rattrapés par du bon boulot mécanique ou stratégique : Les pilotes ils sont baisés. Leur marge de manœuvre est extrêmement faible.

Le pire : Les pilotes ne pilotent plus. Ce sont les ingénieurs des écuries qui pilotent. Le pilote est juste là pour suivre ce que l'ingénieur lui imposera à la radio.
Exemple encore tout con : Tu veux doubler le mec devant toi. Ta voiture est plus rapide. Tu peux le doubler. Tu as de la marge avant que ton pied touche le plancher.
Ingénieur : "Ola, ne le double pas, tu vas dépasser la limite de consommation de carburant. " " Ola le double pas, pour une raison X Y ou Z de réglage de ton véhicule ça te ralentira sur le long run".

Les pilotes doivent DEMANDER UNE AUTORISATION POUR DOUBLER ?! Est-ce que ce monde est sérieux ?! Tu as une moins bonne voiture mais tu es un bon pilote et tu peux quand même pas essayer de doubler, de prendre le mec à revers parce que pour des raisons qui n'ont rien à voir avec le pilotage et la réalité de la course ton ingénieur va te mettre un véto qui te laissera dans les rangs ?
Tu dois respecter au poil de cul la feuille de conduite qu'on t'a filé parce que les réglementations sont tellement restrictives qu'il est impossible de changer de stratégie en cours de route au risque de ne pas pouvoir finir la course, à cause par exemple d'une charge en carburant calculé à la limite ou de pneus que tu devras monter de force ensuite ?
Non mais ça c'est un truc de malade. Un pilote qui peut se gérer son véhicule tout seul il peut pas. Il y a heureusement quelques pilotes comme Hamilton ou Raikkonen qui ignorent littéralement leur ingénieur et font ce qu'ils veulent de temps en temps, mais c'est rare, non pas de le faire, mais d'avoir la marge technique de pouvoir le faire.

Dernier problème inhérent à la course : Les pénalités.

Les pénalités sont décidées par les commissaires de courses avec un ancien pilote qui va donner le verdict final. Ok c'est cool.
Alors un truc : Elles sont injustes selon le pilote qui préside. Les mecs, ils aiment très fort leurs anciennes écuries. Et ils détestent les pilotes qu'ils ont croisés dans leur carrière, ou les petits jeunes selon si le pilote est un vieux con.
Et de toute façon : Ils ne connaissent pas les règlements. Une même faute pourrait être sanctionnée par simplement 2 seconde en plus à l'arrivée, une place en moins sur la prochaine grille, devoir attendre 5 secondes de plus dans les stands ou alors venir dans les stands pour rien juste pour perdre du temps.

Les pénalités c'est la fête à la saucisse, souvent les décisions prises sont ahurissantes et n'ont pas le moindre sens. Et le passif du pilote est souvent une raison de le nommer coupable d'office. Il arrive par exemple à Grosjean de temps en temps d'être pris dans ses accrochages ou il est innocent. C'est rare qu'il soit innocent vu le danger public qu'il est, mais ça arrive qu'il y soit pour rien.
Par défaut c'est lui le coupable. Il y a quelques cas de ce genre.

Attention on a même vu des pilotes se prendre des pénalités parce que leur dépassement dans un virage était considéré "dangereux".
PUTAIN C'EST UNE COURSE DE F1 PAS UNE ECOLE DE CONDUITE ! BIEN SUR QUE DES DEPASSEMENTS A 130 DANS UN VIRAGE A 90° C'EST DANGEUREUX ! MAIS AVEC LES PUTAINS DE LIMITE IMPOSES SUR LA CONSO DE CARBURANT C'EST PAS EN ACCELERANT EN LIGNE DROITE QUE TU VAS DOUBLER LE MEC OH !

Bref. La encore, c'est un problème. Quand on fait la liste de ces problèmes, on se rend compte que le spectacle est mort. Et attention, c'est pas fini.


4- L'argent, oh oui encore plus d'argent

Cette partie sera plus rapide, parce que bon. On fait vite le tour.

Une saison en F1 ça coute cher, ça fait 400 millions d'euros de budget pour les grosses écuries et 100 millions pour les plus petites écuries. La très très grande partie de ce budget vient du sponsoring.

Soucis : On demande aux pilotes d'amener les sponsors. Les pilotes peuvent littéralement acheter leur place en F1 s'ils sont soutenus par un gros sponsor. Grosjean a un gros sponsor par exemple ce qui lui permet d'être là, alors que le pilote français le plus talentueux de cette génération, Vergne, se retrouve à faire de la Formule E.
Encore là ça va parce qu'on c'est pas un immense scandale. Les mecs restent des pilotes. Par contre on se retrouve parfois avec des Petrov en F1.
Ce mec là ne savait pas piloter du tout. Et pourtant il avait avec lui le budget d'une écurie à lui tout seul.
Vive le sportif.

Finissons sur une note positive : Un truc complètement con a été dégagé. Les points doublés pour la dernière course. Sur le principe c'était donner du piment à la dernière course en choisissant un grand prix historique et représentatif et donner le double des points pour le vainqueur pour forcer tout le monde à être concerné jusqu'à la fin.

Bon, au-delà du fait que toutes les autres raisons précédentes font que même des points quadruplés changeraient rien, le grand prix choisit pour ça est Abu Dhabi.
Qu'on soit clair sur un truc. Depuis très très très très très longtemps, la F1 ça commence en Australie, et ça se termine au Brésil.
Les grand prix "historiques" qui sont connus même par ceux qui en ont rien à foutre de la f1 ce sont Monaco, Spa, Monza, Interlagos. Ces noms parlent dans l'esprit des gens. "Interlagos" les gens connaissent ce nom dans un bout de leur tête même sans le vouloir.
Non seulement Abu Dhabi en payant cher a pris le dernier grand prix, mais en plus ils avaient le droit aux doubles points. Grand prix historique pour un GP qui a commencé en 2009. Normal.

M'enfin, cette règle a été dégagé parce que niveau image c'était dégueulasse.




Pour résumer : La F1 est dans la merde. Grave dans la merde. Pour les nombreuses raisons évoquées plus haut il est très difficile d'assurer un spectacle de qualité dans les conditions de courses actuelles avec ses nombreux règlements restrictifs. Il est quasi impossible pour une écurie de renverser la vapeur sur un concurrent, ce qui fait qu'actuellement nous subissons et continueront de subir la domination de Mercedes, et de 2 pilotes qui partiront devant, et finiront devant. Rien ne permet de changer cela.
Il faut attendre que Mercedes fasse une connerie ou que l'écurie se dissolve dans l'acide. Ca arrive ce genre de choses. Je veux dire, ils ont même réussi à avoir une montre qui ne marchait pas pour une pénalité après tout.

Cette année je suis perso en détresse quand je regarde un grand prix. Ce sport que j'adore n'est plus ce qu'il devrait être. Pendant très longtemps quand on me disait "Nan mais la F1 c'est chiant ce sont juste des voitures qui tournent en rond" j'avais des dizaines de raisons pour prouver le contraire.
Je ne peux plus dire le contraire. La F1 ce sont juste des voitures qui tournent en rond à présent.
Image

Avatar du membre
Chword
Messages : 81
Enregistré le : 27 mai 2016, 00:06
Zodiac : Virgo
Contact :
Brazil

Re: Les raisons de la lente mort de la Formule 1

Message par Chword » 07 août 2016, 13:32

Il y a de nombreux sports dans ce cas.

Le sport en fin de vie le plus connu et le plus médiatisé est le cyclisme avec toutes les rumeurs dopages , vraies ou fausses n'est pas la question , qui rend le tour de france , qui est un événement mondial je le rappelle , totalement fade même pour les fan de ce sport.

Pour la domination , on peut parler du basket avec les warriors qui ont tout écrasé lors de la saison 2015/2016 en battant le record de victoire des bulls de 95/96 avec 73 victoires pour 9 défaites et avec l'arrivée de Kevin Durant , la prochaine saison est à nouveau pour eux.

On peut parler du foot avec le FC Barcelone ou PSG en ligue 1.

Etc...etc...etc...

Pour la F1 , c'est qu'un mauvais moment à passer jusqu’à ce qu'un ingénieur d'une autre écurie fasse une découverte monumental et détrone Mercedes ... Comme l'époque Shumi avec Ferrari.
Image

Avatar du membre
Kaengel
F1 F1 F1 F1 F1 F1 F1
Messages : 3139
Enregistré le : 27 févr. 2010, 15:10
Portugal

Re: Les raisons de la lente mort de la Formule 1

Message par Kaengel » 07 août 2016, 13:58

Les règlements restrictifs ne te permettent pas de faire des "découvertes".
Dès qu'un truc sort un peu du lot c'est tout de suite réglementé, interdit ou vidé de sa substance.
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité