Black Rock Shooter The Game

Venez discuter de vos jeux et consoles préférées.
Répondre
Avatar du membre
Kaengel
F1 F1 F1 F1 F1 F1 F1
Messages : 3081
Enregistré le : 27 févr. 2010, 15:10
Portugal

Black Rock Shooter The Game

Message par Kaengel » 10 févr. 2012, 15:16

Black Rock Shooter The Game


Image


Black Rock Shooter est un jeu de PSP sorti en aout 2011 par le studio Image Epoch. Toujours pas de date de sortie en occident mais l'annonce d'une arrivée prochaine a été faite. Mêlant Rpg et shoot, il nous plonge dans un monde post-apocalyptique en l'année 2051, 19 ans après que l'humanité se soit fait éradiqué par des aliens. Nous incarnerons Black Rock Shooter, le dernier espoir de la race humaine qui a été réduite à une dizaine de personnes à peine.

[video]http://www.youtube.com/watch?v=nBcs6SndPac[/video]


Histoire de commencer par les points positifs du jeu, parlons tout d'abord de l'ambiance que nous y trouvons. Des villes détruites, des machines qui traquent les derniers survivants qu'on va tenter de protéger. Pour les fans de la série Black Rock Shooter c'est un petit régal à admirer. Les bestioles mécaniques correspondent parfaitement à l'esprit de la série, et on prend grand plaisir à les fusiller. Le scénario qui va encore s'assombrir au furet à mesure des missions nous fait bien comprendre que c'est la fin du monde.

Image


Le jeu est divisé en 6 stages qui correspondront à 6 lieux : San Francisco, New York, Moscou, le Mont Fuji, Tokyo et la Lune pour terminer. Partout où on passe on se rend bien compte que le cataclysme est passé il y a déjà une 20aine d'année, même sur la Lune. Il est agréable aussi de suivre la prise de conscience de la situation de Black Rock Shooter au fur et à mesure des chapitres du jeu. Elle se réveille alors que tout est déjà terminé, elle n'a finalement pas connu grand chose d'horrible jusque là. Le scénario va se charger de lui encrer une grosse dose de désespoir, notre héroïne va en prendre plein la gueule psychologiquement, l'arc Moscou lui réservant des moments particulièrement horrible. Bref, elle va vite être mise dans le bain.

Image


Néanmoins il est dommage de voir que les graphismes du jeu sont assez moches, même pour une psp. Le travail de design de Huke mériterait un peu plus de considération. Par exemple on se perdrait facilement dans le Mont Fuji tellement chaque coin de la map ressemble à un autre. Il y a un manque de diversité au niveau des textures choisies. Mise à part les deux derniers stages qui sont travaillés de font en comble, les 4 premiers ont tendances à nous lasser une fois que nous avons enchainer quelques missions qui nous ont fait voir l'ambiance de la ville.

On notera que le jeu possède deux fins différentes. Une première vraiment mauvaise de fond en comble, et une seconde qui dans l'absolu est aussi mauvaise mais avec une petite pointe lumineuse pour Black Rock Shooter. Afin d'obtenir la seconde il faut grosso-modo refaire les différents stages pour accomplir l'ensemble des objectifs cachés. Les cinématiques des stages sur la Lune seront alors modifiés. Pour parvenir à la première fin, il faudra un peu moins d'une dizaine d'heure ce qui est très court pour jeu qui se prétend être un Rpg. Parvenir à la seconde fin malgré la possibilité d'affronter du boss boosté et quelques délires n'est pas d'une longueur faramineuse non plus.

Image


En ce qui concerne le gameplay, le jeu se divise en deux parties et demi. Le "demi" correspond à des séquences assez cool à moto. C'est assez simpliste. Black Rock Shooter grimpe sur sa bécane, et on fonce à travers la ville pour fumer toutes les machines aliens qui se foutent sur notre passage. Pas bien compliqué à faire, il suffit d'esquiver les ennemis au dernier moment pour leur coller un coup d'épée au passage. Il y a un tout petit côté tactique à avoir quand il y a beaucoup d'adversaire pour calculer sa trajectoire pour éviter de finir par terre, mais cela peut-être ignorer par un bouton magique qui va nous faire tirer à la mitrailleuses sur tout ce qui bouge. Il faut pour cela charger une jauge en massacrant quelques aliens, bref en gardant la touche pour un moment chaud ce n'est qu'une partie de plaisir.

Image


La quasi-majorité du jeu se fait à pied. Il y a assez peu de liberté au niveau des déplacements. Nous avons bien la carte de la ville ou nous voyons qu'il y a de quoi explorer mais les passages sont très généralement fermés tant que la mission ne nous y amène pas. Quelques sauts automatiques à faire pour trouver quelques objet à peine planquer résume la partie exploration et découverte de lieu. Les ennemis se promènent à travers ces grands couloirs, ce qui nous amène enfin à la partie combat.

Les combats sont très rarement contre un seul adversaire à la foi. Nous commençons à une 20 aine de mètre des machines et avons plusieurs possibilité d'action. Une touche de défense, une d'esquive qui restera le meilleur choix possible, une touche d'attaque automatique et enfin en pressant le bouton R nous avons notre batterie de skill qui se débloque au fur et à mesure que l'on gagne en niveau.

Image


C'est assez diversifié la dessus. Des Buffs de puissances, de défenses et tout ce qui va bien avec, et des techniques d'attaques assez variées. Au dela du tir au canon classique qui fait rêver ( et qui est étonnamment une attaque que l'on préferer garder avec nous jusqu'au bout du jeu ), nous avons une batteries de coup différents qui correspondent à une nouvelle transformation de l'arme de Black Rock Shooter. Nous pouvons avoir 4 skills différents à la foi que l'on peut choisir dans une menu : On pourra faire du triple tir de plasma, faire un coup de Sniper pour paralyser un ennemi, balancer des mines par terre, faire une grosse onde de choc, mitrailler tout ce qui bouge et même aller au corps à corps mettre un bon coup de lame bien senti. C'est d'ailleurs la seule foi ou on s'approchera du corps à corps.

Car tous les combats se font bien à distance. Si les ennemis s'approchent, faut se barrer et esquiver. Tout simplement. Il y a une jauge de chaleur qui se remplit au fur et à mesure qu'on tire ou qu'on esquive. Et si on reste en garde, elle ne redescend pas. Il faut toujours avoir l'oeil sur elle, car si jamais on passe en surchauffe, nous finissons sans défense et sans pouvoir faire quoi que ce soit pendant une dizaine de seconde le temps que la température redescende. Autant au début du jeu, ça passe bien. Autant à la fin, ne pas être attentif une seconde aux mouvement ennemi est synonyme de mort. Les objets pour se soigner tombent en masse sur les ennemis pour palier à ce danger.

Image


La connaissance des mouvements adverses est d'ailleurs la clé du jeu. Du moment qu'on a compris le fonctionnement d'un certains type d'adversaire même le plus redoutable d'entre eux peut se perfect. Et cela est valable aussi pour les boss d'ailleurs. Ces combats boss sont d'ailleurs assez bien mis en scènes. Ils sont généralement divisés en deux phases, la seconde toujours plus violente que la première. Et ils possèdent des techniques qui pourront nous surprendre et nous divertir là ou les débris des ennemis normaux commencent à s'accumuler. Une petite cinématique qui va bien lors de leur mise à mort, on ressort toujours de ces combats en se disant : La, j'ai eu la classe. Il est néanmoins dommage que leur personnage ne soit pas plus travailler que cela. En dehors de Black Rock Shooter et Nana, qui nous accompagne pendant toute la seconde moitié du jeu et qui est limite la seule raison de vivre de Black Rock Shooter, seule Xnfe est travaillée au niveau du caractère et sa disparition est beaucoup trop rapide malgré le combat très fun qu'elle nous offre.

Image


Les fans de Rpg iront vers ce jeu à reculons. Tout le système qui y correspond est ultra basique. Pas vraiment besoin de travailler tel ou tel stat, ça monte tout seul. On monte de niveau sans vraiment que cela possède un impact mise à part le fait qu'on a plus de PV. Et étant donné que chaque attaque est esquivable pour peu qu'on y mette du sien, c'est limite si on s'en fout pas complètement. Il y a toute une batterie de skill passif que l'on peut activer. Mais on peut tous les activer en même temps. Pas de choix à faire mise à part dans celui des skills, et encore on trouve rapidement la formule qui correspond à son propre gameplay parmi ceux proposés. On les change parfois en fonction des ennemis, mais limite juste pour le folklore, le jeu étant assez facile pour qu'on puisse casser la gueule des boss qui sont des boss mono avec ses compétences prévues pour le multi.

Image


Black Rock Shooter est un jeu qui fera vraiment plaisir au fan de la série. L'ambiance correspond parfaitement à l'univers d'Huke, les nouveaux personnages présents font oublier l'absence de Dead Master ou Black Gold Saw et l'histoire nous accroche pendant la petite dizaine d'heure du titre. Néanmoins les autres joueurs passeront leur chemin, le jeu s'adressant à un public déjà conquis.

phpBB[media]
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité